Nouvelles et projets

 

Nouvelles

Quelques nouvelles de l'école d'Amaghleba

Il y a déjà eu plusieurs récoltes dans la serre installée en 2015. Le nombre d'espèces menacées et sauvées se multiplie. Nombeux sont les enfants qui développent une vraie passion pour cette action. Voici la photo d'élèves fiers de rapporter chez eux des plants de tomates traditionnelles qu'ils vont réintroduire et soigner avec attention dans le jardin de leurs parents.

Photo : Élèves de l'école d'Amaghleba rapportant des plantes traditionnelles

Le puits est foré. Le professionnel qui l'a creusé a affirmé que l'emplacement avait été très bien choisi. Il ne devrait jamais manquer d'eau.

La directrice de l'école a obtenu un soutien exceptionnel du gouvernement local convaincu de l'intérêt du projet, si bien qu'au lieu d'installer une deuxième serre, identique à la première, de 50 m2, cette première serre a été remplacée par une serre de 200 m2. Le système d'irrigation est mis en place. Dès le printemps, de nombreux légumes traditionnels seront cultivés ainsi que des plants d'arbres fruitiers à réintroduire dans la région.

Une subvention de l'Ambassade de France en Géorgie.

Sur proposition de son Service de coopération et d'action culturelle, l'Ambassade de France en Géorgie a décidé de soutenir Momavali-France par l'octroi d'une subvention qui sera utilisée pour l'organisation des camps à Islari lors de l'été 2018. Ces camps auront une approche culturelle favorisant la sensibilisation des enfants à la protection de l'environnement.

À Versailles : un concert de chants canoniques géorgiens.

Un concert caritatif de chants canoniques géorgiens sera donné par la chorale Saoundje, chœur à trois voix mixtes qui fait connaître en France ce trésor musical, patrimoine culturel unique. Les Diaconesses de Reuilly accueillent cet événement dans leur superbe chapelle au 10 rue Porte de Buc, le dimanche 21 janvier 2018, à 16 heures.

Projets

 Pour les centres culturels d'Islari et de Tsodniskari

Nous espérons pouvoir financer de nouveau deux camps de vacances dans ces centres culturels pour les enfants des environs d'Islari et de Tsodniskari.

Dans le village d'Islari, une nouvelle serre ?

Nous réfléchissons sur le projet d’une serre près du centre culturel d’Islari. Elle serait destinée à la culture de légumes locaux, en partie menacés d’extinction. Les enfants, notamment des enfants handicapés, apprendraient comment les cultiver et les replanter dans les jardins familiaux. Le maire d’Islari et une école à Kharagauli sont prêts à s’impliquer dans ce projet.